iab -définition- interactive advertising bureau

La définition de 3 KPI’S : CPM, CPC, CPA/CPL

Autant d’acronymes pour désigner le mode d’achat de la publicité en ligne : CPA, CPM, CPC, CPL. Nous allons aujourd’hui décortiquer les différents avantages et inconvénients de chacun.

CPC…

… « Cost per click », le coût par clic représente un des modes les plus plébiscité par les annonceurs. L’annonceur paye à chaque fois qu’un clic aura été enregistré.

L’avantage majeur du CPC : une maitrise des investissements media. L’inconvénient quant à lui est la possibilité de fraude (un concurrent, un robot qui cliquera sur votre annonce).

CPC
Les annonces adwords  s’effectuent sur le principe du CPC

CPM…

… « Cost per 1000 » le coût par mille fonctionne sur un principe différent. En effet, l’annonceur paye pour mille impressions. Il s’agit ici d’un mode d’achat à l’affichage.

L’avantage de ce système est un budget défini à l’avance, ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises.

L’inconvénient majeur en revanche c’est qu’il est difficile de mesurer les résultats (une impression n’est pas forcément regardée).

CPM
Les bannières display fonctionnent sur le principe du CPM

CPL ou CPA…

…« Cost per Lead »  ou « Cost per acquisition » représentent des pratiques visant à acquérir un nouveau prospect. Ces deux méthodes sont sur quelques points similaires puisqu’elles sont basées sur le principe de performance. Elles se différencient notamment sur la qualité des prospects acquis (plus qualifié pour le CPA).

L’avantage réside dans la rémunération à la performance.

En revanche, l’inconvénient est principalement le coût.

CPM, CPC, CPA... - La définition PICKERS de la semaine

Leave a reply

** *

Your email address will not be published. Required fields are marked*