Dictionnaire digital

Définition du terme “NATU”

By 25 août 2017 No Comments

À l’instar des GAFAM expliqués dans une précédente chronique, nous vous présentons aujourd’hui les NATU. Ces nouveaux géants du digital qui reposent sur des modèles économiques qui divergent de ceux de leurs aînés comme nous le verrons. Gros plan sur ces plateformes qui révolutionnent le monde du retail.

Origine du terme NATU

Créé en 2015, l’acronyme NATU (certains préfèrent utiliser le terme de TUNA) représente les entreprises américaines Netflix, Airbnb, Tesla et Uber. Les points communs de ces 4 sociétés sont de bousculer l’économie mondiale traditionnelle tout en bénéficiant d’une croissance phénoménale et d’être tournées vers  l’univers du digital. Elles décloisonnent les marchés en offrant des services différents à moindre coût, selon la demande des clients. Les NATU apportent de la valeur ajoutée en innovant en permanence. Elles veulent offrir de nouvelles expériences où les attentes sont fortes.

Entreprises qui composent les NATU

Netflix  pour commencer, a démocratisé le digital en transformant le vidéo-club du coin en supermarché filmographique au plus près des attentes et usages de ses utilisateurs. Résultat, pas moins de 98,7 millions d’abonnés à travers le monde, pour presque 9 milliards de chiffre d’affaires aujourd’hui. La société mérite donc particulièrement sa place sur le podium.

Quant à Airbnb, si la start-up propose un concept simple de location de logements entre particuliers. Aujourd’hui c’est un nouveau mode de voyage que propose ses créateurs. Ainsi, Airbnb est sûrement un des emblèmes les plus forts de l’économie collaborative et se présente comme la tête de gondole des “marketplace” Ce sont ainsi près de 200 pays colonisés par l’application et plus de 500 000 annonces proposées.

Tesla Motors, un constructeur automobile révolutionnaire est positionné, du moins jusqu’à aujourd’hui, sur le véhicule premium électrique. Fondé en 2003, le désormais célèbre Elon Musk (également désormais à la tête de l’industrie de vente de fusées privées, SpaceX) prend en 2008, le contrôle de cette jeune entreprise et décuple dès lors sa croissance. Aujourd’hui Tesla est valorisé à 41 milliards de dollars avec un chiffre d’affaire de 7 millards de dollars pour 2016. Pourtant Tesla n’est toujours pas rentable et enregistre une perte de 675 millions en 2016 de dollars. Cependant bonne nouvelle, cette perte est en baisse de 24% par rapport à l’année dernière.

Enfin, Uber fondé en 2009 en Californie a su proposer une nouvelle manière de voyager en voiture. En effet, la start-up a développé son activité en misant sur un certain déficit d’expérience clients en matière de transports privés : la rapidité, la facilité de contact, une flotte immense et un paiement. Tout ça ayant permis de construire une offre de service meilleure et moins chère que les réseaux de transports privés traditionnels. Au total, Uber se targue d’avoir permis 1 milliard de trajets réalisés grâce à son application. Par ailleurs, le service est disponible dans 560 villes dans le monde. Uber affiche une valorisation de 68 milliards de dollars en 2016 contre 17 milliards en juin 2014. Par ailleurs la rentabilité de Uber s’est accrue de 40% grâce à l’augmentation des prix et de la marge qu’elle s’est octroyée.

Les NATU en chiffres

Netflix : 8,8 milliards de dollars de CA
Airbnb : 1,6 milliard de dollars de CA
Tesla : 2,8 milliards de dollars de CA
Uber : 5,5 milliards de dollars de CA

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.