Google inaugure son bloqueur de publicité

Grosse nouvelle dans les media digitaux : depuis le jeudi 15 février 2018, Google filtre les formats publicitaires les plus irritants pour les internautes et mobinautes. Une nouvelle qui s’applique à  son navigateur Google Chrome.

Quoi de neuf sous le soleil ?

Bah pas grand chose, toutefois, une évolution qui va dans le bon sens pour nos métiers. Nous nous y attendions depuis l’annonce de Google en juin dernier  d’intégrer un adblocker dans  son navigateur Google Chrome. Depuis le 15 février dernier c’est chose faite, les publicités des sites qui ne correspondent pas aux critères de la Coalition for Better Ads sont donc supprimées !

Concrètement ?

Uniquement les publicités jugées envahissantes / intrusives seront donc bloquées/supprimées, peu importe le device  (desktop ou mobile).

Enfin la fin des formats impossibles à fermer, les bannières trop grandes, les comptes à rebours, les pop-up mobile, ou encore une vidéo en auto-play avec le son.

Les formats en questions

Source Google

and last but not least !

Une dernière précision importante : si Google Chrome constate que la page Internet contient des publicités considérées comme gênantes, l’ensemble des publicités sur cette page sont bloquées (Y compris les annonces du réseau Google display qui s’y trouveraient ?). Une attitude plutôt brutale de la part de Google, toutefois, une pratique qui va inciter les éditeurs de sites web à respecter les nouvelles règles !

Pour accompagner les sites web, Google met à disposition un outil de rapport relatif à l’expérience publicitaire ! 

Pour rappel en décembre 2017, Google Chrome affichait une part de marché mondiale vertigineuse de 64,72% ! Peu de doute que cette nouvelle se démocratise sur l’ensemble des navigateurs.

Leave a reply

** *

Your email address will not be published. Required fields are marked*