Le geo-targeting, traduit en français par géo-localisation désigne une méthode permettant de détecter l’emplacement d’un internaute afin de servir un contenu basé sur la localisation ou des publicités.

Origine du geo-targeting

Pour rappel, l’ordinateur de chaque visiteur est attaché à une adresse IP indiquant son emplacement spécifique. Les trois premiers chiffres d’une adresse IP correspondent à un code de pays, tandis que les chiffres suivants se réfèrent souvent à des zones spécifiques dans ce domaine. Cette information géographique, lorsqu’elle est utilisée à des fins de marketing, s’appelle un ciblage géographique.

Objectif du geo-targeting

Le ciblage géographique vise dès lors à améliorer la rentabilité des programmes de marketing. Par exemple, si le produit est un billet d’avion de Paris à Tokyo, il sera plus susceptible d’être vendu à quelqu’un qui se trouve dans l’une ou l’autre des deux villes. Si un visiteur se trouve dans une ville différente, un autre ensemble d’offres peut être donné.

Cependant, ce système reste quelque peu imprécis. En effet, les inexactitudes se produisent lorsque les internautes utilisent des serveurs proxy ou un autre outil de masquage IP, entre autres méthodes. Cependant, ces cas sont assez rares pour que le ciblage géographique soit encore efficace. Le geo-targeting est disponible même pour de petits annonceurs via des points de vente tels que Google Adwords.

Ici, un exemple de « geo-targeting » sur Google.

En tapant simplement une requête sans localisation dans la barre de recherche, Google a su identifier un lieu précis grâce à l’adresse IP de l’utilisateur, répondant de façon intuitive à sa demande.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.