Vivatech et ses 9 000 start-up

Retour d’expérience sur Vivatech et ses start-up qui façonnent le digital. 

PICKERS chez Vivatech.

Retour d’expérience de PICKERS pour la troisième édition de Vivatech, le RDV mondial des start-up. L’occasion pour l’agence de rencontrer une dizaine de start-up et certains de nos clients présents sur le salon (FlexyBeauty, TestWe, etc.).

Après une tentative le jour de l’ouverture (jeudi 24 mai matin) d’aller sur the place to be, face à une foule en délire et surtout au temps d’attente, une bonne heure (sûrement l’effet Macron et Zuckerberg), nous avons rapidement renoncé.

Nous tentons notre chance vendredi en fin de journée… Entrée rapide, pas de double effet KissKool. 😎

Bienvenue au salon professionnel où les exposants parlent tous en anglais et où les visiteurs ne comprennent que le Français, bienvenue au cœur de l’écosystème startup. Un salon qui a rassemblé 100 500 visiteurs pour 9 000 start-up en trois jours, une réussite.

Un terrain de jeu pour les rencontres professionnelles.

Vivatech nous a permis de rencontrer diverses start-up, beaucoup de gens enthousiastes, quelques idées et solutions très intéressantes et d’autres franchement loufoques.

Heureusement, nous avons aussi rencontré des gens que nous connaissions, des start-up que nous accompagnons, ouf, nous restons « connectés ».

Car vous avez tous vu différentes présentations du taxi volant d’Airbus, l’innovation Sea Bubbles, les offres de V.R (Virtual Reallity) ou le talk de Zuckerberg, nous souhaitons faire une revue (très subjective) de plusieurs exposants (moins visibles) avec qui nous avons échangés.

Flash It 🎥

Flash it, bien le prononcer « flash-it ».

Cette start-up propose une solution qui génère des QR code sous forme de stickers. Une offre que l’on peut associer à une vidéo et les coller sur tout type de support (carte postale etc.). Bon, un peu compliqué, surtout que les générateurs de QR codes sont légions.

MashUp Studio 👨‍🏫

MashUp Studio là on est plutôt dans le monde de l’éducation voire dans l’évènementiel. C’est une table (une vrai table) sur laquelle on pose des cartes, des mots, qui permettent de faire du montage vidéo en s’amusant, d’ajouter des sons. Il faut aller voir la vidéo de démo sur leur site internet. Je crois que « lors d’une soirée qui part en live ça peut envoyer ».

Docadom 👩‍⚕

Le jeune homme avec qui nous discutons nous dit qu’ils ont validé leur concept via un POC (Proof Of concept) sur un arrondissement de Paris, là ils corrigent des pétouilles et ensuite… « Ça va tout casser ». La promesse : un médecin chez vous quand vous voulez en 3 clics « parce qu’aujourd’hui, les jeunes médecins ne veulent plus s’emmerder à avoir un cabinet et qu’ils veulent avoir plusieures vies ». Docadom frôle le Deliveroo de la médecine.

Citymeo 📺

« Réinventez votre stratégie d’accueil grâce à l’affichage dynamique ».

Oui, aujourd’hui on a des « Stratégie d’accueil ». Citymeo propose des écrans ou l’on affiche un message de façon dynamique. Une offre qui permet aux points de ventes de digitaliser ses espaces et d’interagir avec ses clients. A l’ère du drive-to-store, la priorité d’un commerçant et de générer du trafic en point de vente, Citymeo une offre nouvelle solution d’attractivité en local.

Revelanc

Là, c’est du sérieux. Même si l’accroche sur leur site est amusante : « DATAFUNK, bienvenue dans l’ère de la pertinence. » Parce que avant, nous étions moins pertinents 🤔 ?

Mais bon, là ils ont de la data, toutes celles du groupe Casino (donc, les cartes de fidélité des enseignes, plus les ventes en ligne sur C discount). L’ensemble des données sont utilisées, soit pour des études ad-hoc sur un produit, soit pour voir l’impact réel de la publicité digitale sur les ventes en magasin via leur propre trading desk (connecté sur Ap nexus et Google).

Une offre très intéressante à étudier de près pour l’univers marketing.

Découvrez l’intervention de Marco Tinelli CEO de Revelanc au HubForum.

Verygoodmoment.com

Une offre assez intéressante pour générer des contenus produits pour les marques (surtout grande consommation).

En quelques mots, Verygoodmoment se charge de vous recruter des testeurs, de leur envoyer les produits et de les animer, ceux -ci essayent vos produits, font des photos, des vidéos. Ce contenu est ensuite mis en ligne sur leur plate-forme mais surtout les marques peuvent les utiliser aussi sur ses propres réseaux sociaux et sur son site. Intéressant pour un lancement de nouveaux produits.

Découvrez Verygoodmoment en vidéo.

Mais encore…

Après il y avait des choses assez étonnantes notamment dans le stand de la Corée entre les roues de vélo connectées, les casquettes avec écouteurs intégrés via vibrations dans le crâne. Nous avons également découvert de nombreuse plateformes d’animations de communautés plus ou moins complexes comme www.potion.social  ou www.popsell.com

Et pour terminer, il y avait de magnifiques prototypes de vélo au stand de la Poste. Vélo électriques et connectés, bien sûr. Commercialisés à partir de courant 2019 paraît-t-il… A suivre.

RDV en 2019 pour la quatrième édition, peu de doute que la prochaine édition va encore enregistrer un record d’exposants et de visiteurs. Une franche réussite depuis 3 ans.

Leave a reply

** *

Your email address will not be published. Required fields are marked*