Le premier Business Partners Summit de Facebook s’est tenu en septembre dernier en présence de plus d’une centaine de représentants d’agences, dont Pickers en tant qu’agence d’acquisition digitale. Nous vous partageons en exclusivité les grandes lignes de cette conférence inédite.

 

Vous découvrirez dans ce compte rendu :

Les tendances de la transformation du commerce.

Comment optimiser les signaux de performances sur Facebook.

Les nouveaux usages et les stratégies vidéo.

Les nouvelles règles de créativité sur la plateforme.

1/ La transformation du Commerce :

Le contexte de crise n’a pas fini d’influencer nos modes de vie et en particulier nos habitudes de consommation de l’information et aussi d’achats.

Pendant le confinement 21 % des Français ont utilisés des outils digitaux qu’ils n’avaient jamais utilisé avant*.

L’e-commerce a connu une croissance accélérée de +17% en 2020 vs 2019* et un acheteur sur deux en France prévoit de passer moins de temps dans les magasins à la fin de la pandémie.

Avec cet accroissement il devient important d’identifier de plus en plus tôt l’intérêt de consommation bien avant l’intention d’achat : c’est le Discovery Commerce.

Discovery Commerce

De l’e-commerce au Discovery commerce

Pour développer votre stratégie de Discovery Commerce il faut : des données complètes pour savoir comment les consommateurs interagissent avec votre entreprise. En croisant les donnés consommateurs collectées par Facebook (centres d’intérêt identifiés sur les fil d’actualité, stories, Watch, messages, groupes) et vos données first party Data (site web, applications mobiles, données de conversions hors lignes, CRM), le Machine Learning va synthétiser ces données afin de permettre à vos produits de trouver les bonnes personnes et de développer des expériences d’achat attrayantes.

 

Exemple Discovery Commerce

La notion de Discovery Commerce émerge et ouvre de nouvelles perspectives pour les retailers. Pour accompagner les réflexions de présence digitales des annonceurs, Facebook a annoncé le lancement de Facebook Shops avec un ensemble de fonctionnalités permettant aux entreprises de proposer leur catalogue pour développer l’e-commerce. Actuellement disponible aux États-Unis, Facebook Shops permet le développement du commerce quelle que soit l’application utilisée (Facebook, Messenger, Instagram ou Whatsapp) et devrait être déployé très vite dans d’autres pays.

Cela ne vous aura pas manqué, les GAFAM, Facebook en tête, innovent à tour de bras dans la guerre qu’ils se livrent afin de mettre à profit cet essor de l’e-commerce du fait de la crise actuelle. Google ayant également dégainé en avril dernier en proposant la gratuité de Google Shopping.

Facebook_Shops

Autre nouveauté qui a été annoncée il y a quelques mois pour proposer une nouvelle expérience de shopping : Instagram Shops. Une boutique virtuelle immersive qui encourage la découverte de produits au sein d’une expérience de shopping native.

Instagram_Shops

2 / De ce constat il devient important de capter les bons signaux pour anticiper et assurer la performance de vos campagnes.

Dans un contexte de crise, la performance est plus que jamais au cœur des préoccupations des annonceurs. En parallèle, l’écosystème évolue et il devient essentiel de s’appuyer sur les bons signaux pour assurer la productivité des campagnes et de les mesurer de façon efficace. Alors, comment construire une stratégie efficace basée sur les bons signaux ?

La fin annoncée des cookies tiers dans la mesure des conversions va avoir des répercussions directes sur le pilotage et la performance des campagnes des annonceurs.

Il devient nécessaire d’anticiper la dépendance actuelle de la mesure aux cookies tiers dans ses résultats.

Bonne nouvelle : des solutions existent déjà !

La data, élément clé pour prévoir et anticiper la performance des campagnes est générée par les comportements et les signaux transmis par les internautes. Plus le volume de signaux et plus leur qualité est élevé, plus ils vont nourrir le bidding, les audiences et la mesure.

Capter les signaux

Au sein de Facebook, plusieurs solutions complémentaires existent pour orchestrer la collecte de tous les signaux que ce soit sur le web (Pixel, Advanced Matching, Conversion API), sur les applications (SDK, Advanced Matching for App, app events) ou en points de ventes (conversions hors ligne).

De façon classique les annonceurs s’appuient sur les données de navigateur du pixel : le pixel est appelé lorsque le consommateur se rend sur le site annonceur, le navigateur enregistre les données de comportement du client et la plateforme optimise les performances sur la base de ces données.

Afin d’enrichir ces données il est possible de mettre en place la solution Advanced Matching qui intercepte les données de formulaires et permet d’envoyer des informations client hachées à Facebook avec des évènements du pixel.

Cela permet de bénéficier d’audiences plus larges, de générer plus de conversions et de diminuer le coût par action.

L’avenir va reposer sur la solution Conversion API qui permet d’envoyer la donnée non plus côté navigateur mais côté serveur annonceur. Pour ceux qui suivent : cela supprime la dépendance aux navigateurs (adblock) et aux cookies (qui vont disparaître). Cela va permettre un meilleur contrôle des données, qui seront plus fiables et cela offrira une meilleure visibilité sur l’ensemble du funnel.

Pixel facebook-vs-Conversion-APi

3/ Autre grande tendance : c’est l’explosion de la consommation de formats vidéo

Nouvelles formes de consommation, complémentarité des écrans, nouveaux formats : la vidéo est toujours au cœur des enjeux des annonceurs. Après une forte augmentation de la consommation média en période de crise, de nouvelles habitudes se sont installées – comment s’assurer de la complémentarité des canaux digitaux avec des médias plus traditionnels, tels que la télévision ?

Comment construire une stratégie vidéo efficace ?

Un constat s’impose : l’observation de l’accroissement de la consommation de contenus vidéo accéléré par le confinement entre les Lives, les appels, les tutos et tous les contenus entertainment.

La vidéo est un format vecteur de connexions pendant cette période :

47% des Français ont regardé un tuto pendant le confinement.

52 % des Français ont utilisé une messagerie pour passer des appels vidéo.

Des usages qui sont amenés à se pérenniser : 10 % des Français déclarent qu’ils continueront à regarder plus de vidéos après la pandémie.

Il existe une multiplicité de produits vidéo au sein de l’offre Facebook :

Les feeds, Stories & facebook watch qui ont des reach intéressants, mais aussi des formats plus récents, plus interactifs et engageants avec : le branded content, la réalité augmentée ou les Lives.

La vidéo offre un large spectre d’expériences et de formats qui s’adaptent aux différents moments de la journée :

  • Lors de consommations nomades avec des pics d’attentions : les stories et les Reels
  • Lors d’attentions moyennes : les feed instagram et les feed facebook.
  • Lors de consommation avec attention longue : plateforme IGTV et Watch

Découvrez format par format leur intérêt dans votre stratégie vidéo :

Les stories sont devenues un nouveau moyen d’expression pour toute une génération, ces formats sont très intéressants pour les marques à la fois en organiques pour communiquer de façon plus innovante en permettant d’accroître les interactions mais aussi sous formats publicitaires pour accroître l’engagement et permettre de faire découvrir de nouveau produits et services.

les Reels : c’est la nouvelle plateforme pour vidéos courtes de facebook sortie cet été.

Le feed : c’est le lieu privilégié pour la découverte de vidéo. Il existe un feed vidéo sur lequel il est possible de diffuser ses annonces vidéo. Un format bénéficiant d’un taux d’attention plus élevé.

Facebook Watch : vidéos longues permettant de découvrir de nouveaux contenus sur un mode interactif. Un mode interactif qui permet aux internautes d’interagir en live.

Instream : Pre-Roll, Mid-Roll, Image Ads, ces solutions in-stream permettent de toucher des audiences avec du contenu de qualité. Idéal pour pousser des vidéos de plus de 15 secondes avec des taux de complétion élevés tout en contrôlant leur diffusion.

Il convient ainsi pour une marque de savoir bien exploiter et orchestrer tous ces formats pour émerger en organique et en publicité.

4/ Cette explosion de consommation vidéo pousse les annonceurs à développer des formats créatifs encore plus innovants, ludiques et interactifs

Stories, Reels, réalité augmentée… Les formats et outils créatifs à la disposition des consommateurs comme des agences se multiplient, complexifiant leur prisme d’expression. La pandémie a par ailleurs favorisé une création plus spontanée et interactive. Comment capitaliser sur ces nouveaux formats ?

Ugo Ceria Head of creative Shop Southern Europe Facebook, présente un travail d’exploration mené pour décoder les grandes tendances en termes de créativité sur la plateforme Facebook en analysant 67 campagnes. Six tendances qui étaient déjà présentes avant la crise mais que cette dernière a permis d’accélérer sont observées :

Quatre tendances qui, ont été créées par les technologies des plateformes via la coopération et l’interaction qu’elles génèrent :

  • Ouvrir le dialogue avec les consommateurs. (Ex. Mettre en valeur sa marque en utilisant un filtre de réalité augmentée)
  • Entrer dans la culture en créant du contenu partagé afin d’aider à amplifier les mouvements culturels (Ex. création d’une musique participative).
  • Servir les autres, être utile et avoir un engagement. (Ex. Soutenir une cause forte, en permettant à chacun de porter sa voix au nom de la marque via un filtre en réalité augmenté).
  • Surprendre les communautés, les groupes d’individus reliés par une passion en contribuant à leurs centres d’intérêt (Ex. création de masques en réalité augmentée reprenant les codes culturels de la marque en permettant à des influenceurs de diffuser leur création.)

Deux tendances qui ont été accélérées :

  • Casser les codes en utilisant la technologie inattendue (Ex. création par un constructeur automobile d’un Comics Strip en format interactif en intégrant sa marque auprès d’une communauté de gamers et de fans de BD relayé via des Playable Ads).
  • Valoriser une mission pousser un peu plus loin la mission de la marque (Ex. filtre de VR qui se transforme quand un individu se trouve avec une autre personne, le tout relayé en digital outdoor).

Ce qui change ce sont les moyens mis à disposition des marques, on le voit le fil rouge de ces tendances montre que les créations ont exploité plus d’interactivité et d’ouverture du dialogue, une créativité qui génère un impact commercial accentué.

Si cet article vous a plu, découvrez également comment accélérez votre développement avec Linkedin. Si vous avez la moindre question concernant vos sujets Social Ads, n’hésitez pas à prendre contact avec les équipes de l’agence.