Campagne #ÇAPASSE pour ATLANTIC

Développer la visibilité et la notoriété des produits « Solutions gain de place » pendant l’hiver.

Problématique de la marque

En France, la surface moyenne d’un appartement est de 63m², une surface encore largement plus réduite dans les grandes villes. Dans ces petits espaces, il n’est pas toujours simple de trouver l’emplacement idéal et les produits peu encombrants pour un chauffage, chauffe-eau ou un sèche serviette. Chaque centimètre compte.

Pour répondre à ces besoins spécifiques, Atlantic a développé une gamme de produits « solutions gain de place ». La marque propose aux consommateurs 4 solutions thermiques exclusivement conçues pour les petits appartements et/ou petites pièces.

  • Kéa : un sèche-serviette astucieux pour les petites salles de bains.
  • Agilia : un radiateur électrique connecté et compact.
  • Oniris : un radiateur « plinthe » connecté.
  • Linéo : un chauffe-eau qui repense l’espace.

Atlantic, qui communique depuis peu vers le grand public, développe sa notoriété principalement via des campagnes TV et des spots radio avec Charlotte de Turckheim comme égérie. L’angle de communication est principalement orienté sur la compétence et la proximité du réseau d’installateurs avec les clients potentiels. Le ton est humoristique et ancré dans la vie quotidienne des consommateurs.

La gamme de produits spécifiquement adaptés aux petits espaces et donc à l’habitat urbain implique de concevoir un discours plus orienté produit (faire connaître) tout en respectant la proximité du ton mis en place dans les campagnes nationales et cela sur des zones géographiques (les grandes métropoles) bien définies.

 

La cible

Elle a entre 30 et 50 ans, elle est urbaine et propriétaire de son logement.

Exemple de persona : Marie et Éric, la trentaine chacun, viennent d’acheter leur premier bien immobilier dans le centre-ville de Lyon. Ils sont au cœur du projet, ils enchaînent entre RDV avec l’architecte ou la gestion du déménagement.

Les objectifs

Pour Atlantic, l’objectif principal de cette opération est de faire connaître son offre à son cœur de cible dans les 10 plus grandes villes de France avec une maximisation de leur investissement.

Et bien évidemment, au-delà de la simple communication produit, créer un lien entre la vie quotidienne des consommateurs et la marque, en cohérence avec les valeurs de proximité et d’humour des campagnes nationales.

 

Solution stratégique

Créer au travers d’une saga de vidéos drôles qui mettent en scène un couple et des personnages dans des situations « de gestion de l’espace » cocasses du quotidien.  Des situations que nous avons tous déjà vécues.

Situations ou parfois, ATLANTIC, peut être une partie de la solution… #çapasse

La diffusion, compte tenu des cibles sera entièrement sur internet via des réseaux permettant un ciblage très fin, que cela soit géographique ou socio-démographique.

Nous décidons avec la marque de maximiser la diffusion sur Facebook et Youtube lors de la vague de froid en début d’année. Au programme donc, une mini-série de 4 épisodes courts et un jeu-concours en ligne autour du gimmick « #CAPASSE ».

Le créneau

Quand le mari est sûr de lui pour son créneau et qu’il est de mauvaise foi.

Le coursier déterminé

On a tous connu un coursier qui force pour pouvoir arriver à ses fins.

Le déménagement

Quand le mari pense que le canapé rentre dans une Citadine sans souci.

Le brief pour l’architecte

Quand le mari devient un grand bâtisseur.

Résultats

Un coût à la vidéo vue très en deçà nos benchmarks :

  • Pratiquement 700 000 vues sur Youtube pour l’ensemble de la saga à la fin de l’opération.
  • Plus de 262 000 vues sur Facebook à la fin de l’opération.
  • Une portée de plus d’un million de personnes sur Facebook.
  • 5 000 inscrits au concours.

Les apprentissages

La marque a pu entamer la collecte de données sur le rapport des consommateurs avec leur habitat à travers les différentes questions posées lors de l’inscription au jeu-concours.

La campagne a également permis à Atlantic de mieux connaître les différentes audiences affinitaires avec leurs produits dans les 10 plus grandes villes de France.

La cohérence : des formats vidéo avec les réseaux de diffusion, des messages, des cibles et le bon moment (très froid) de diffusion ont permis de dépasser très largement les objectifs assignés en termes de volume et de coût/contact.

Découvrez le Making-Of du tournage

Leave a reply

** *

Your email address will not be published. Required fields are marked*